alerte-bfc Collectif ALERTE Bourgogne Franche-Comté

hd_solidarite_f-stijepovic

A la Une

Taux de pauvreté 2019 : l'urgence de soutenir les plus démunis

Alors que l’Insee a publié hier une estimation avancée du taux de pauvreté et des indicateurs d’inégalité pour l’année 2019, en baisse comparativement à 2018, les associations de solidarité réunies au sein du collectif ALERTE prennent acte des avancées pour les travailleurs pauvres et soulignent l’importance d’aider les plus pauvres, plus que jamais.

Selon l’Insee, le taux de pauvreté monétaire diminuerait de 0,3 point en 2019, pour atteindre 14,5% de la population, contre 14,8% en 2018 après une hausse de 0,7 point en comparaison à 2017. Le collectif ALERTE se réjouit de la sortie de la pauvreté de quelques 200 000 personnes en 2019, mais tient à rappeler que ces chiffres doivent être considérés avec mesure. En effet, ce sont essentiellement l’élargissement des conditions d’accessibilité, la revalorisation et l’augmentation du taux de recours à la prime d’activité qui expliquent ces résultats.

Si le collectif alerte salue la diminution du nombre de « travailleurs pauvres » en 2019, ce mécanisme de baisse du taux de pauvreté n’a eu aucun impact sur les 10% les plus précaires, à l’écart des circuits de l’emploi, et dont les conditions et le niveau de vie ne se sont pas trouvés améliorés en 2019. De surcroit, ces personnes sont les premières victimes des crises touchant notre pays, et sont chaque jour rejointes par de nouveaux ménages en détresse, comme en témoigne la hausse des demandes d’aide alimentaire sur 2020.

Au regard de l’augmentation de 20 % du nombre d’allocataires du RSA et l’arrivée de nouveaux publics aux distributions d’aide alimentaire, les associations craignent une progression inédite dans son ampleur de la pauvreté en 2020.

Face aux conséquences de la crise sanitaire, la dégradation des conditions de vie des plus pauvres, la baisse déjà engagée de l’activité et donc des bénéficiaires de la prime d’activité et l’émergence de nouveaux publics, notamment les jeunes, les intérimaires ou les indépendants, les associations de solidarité rappellent qu’il est primordial de déployer des réponses structurelles en direction des 10% des ménages les plus fragiles, toujours oubliés, des migrants et des publics émergeants pour réussir à endiguer durablement et efficacement la pauvreté en France. Parmi ces réponses, la revalorisation de l’ensemble des minima sociaux et leur ouverture aux jeunes de 18 à 25 ans figurent comme des priorités incontournables.

Le collectif ALERTE espère donc que le Gouvernement engagera sur des mesures d’ampleur et structurelles pour éradiquer durablement la pauvreté qui, en 2020 et pour les années à venir, si rien ne change, augmentera indéniablement.

Contact presse :

Uniopss/ALERTE : Manon Jullien – 01 53 36 35 09 – mjullien@uniopss.asso.fr

>>> Communiqué de presse

 

 

Alerte sur la santé des personnes en situation de précarité ! 05/05/2020

France Assos Santé et le Collectif ALERTE font état de leurs préoccupations concernant la dégradation de la santé des personnes en situation de précarité et la multiplication des zones de non-droit. À chaque étape de la crise sanitaire du COVID-19, leurs conditions de vie, déjà difficiles, se détériorent encore davantage avec des conséquences souvent dramatiques pour leur santé. À l’aube du déconfinement, et parce que les manquements de l’Etat se sont accumulés, nous appelons à des mesures d’urgence pour que certaines populations ne soient pas reléguées hors du système de santé.

Des foyers de contamination perdurent et sont susceptibles d’entretenir la pandémie, a fortiori après le déconfinement !

Sans surprise et de façon intolérable, la crise sanitaire et économique a renforcé les inégalités sociales de santé et en a produit de nouvelles qu’il faut anticiper.

Lire la suite

 

Pacte du pouvoir de vivre : 15 mesures d’urgence dès la fin du confinement - 04/05/2020

Les 55 organisations du Pacte du pouvoir de vivre (dont l’Uniopss), ont rendu public, le 2 mai, un courrier au Premier ministre détaillant 15 mesures à mettre en œuvre dans les semaines à venir pour répondre à l’urgence pour des millions de nos concitoyens, souvent dans l’invisibilité, confrontés aux quotidien à de nombreuses difficultés.

Pour les organisations du Pacte du pouvoir de vivre, la crise sanitaire actuelle appelle à une profonde transformation sociale, écologique, économique et démocratique.

Lire la suite

 

Aide exceptionnelle en faveur des personnes en situation de précarité : un geste bienvenu mais trop limité - 16.04.20

Alors que la crise sanitaire qui touche notre pays perdure, le Premier ministre vient d’annoncer le versement d’une aide exceptionnelle pour les familles les plus modestes. Une initiative bienvenue pour répondre aux difficultés de ces ménages, mais qui fait l’impasse sur une partie importante des publics en situation de précarité et qui demeure insuffisante pour couvrir l’étendue des besoins de ces personnes au quotidien.

==>> Communiqué de presse du collectif alerte du 16 avril 2020

Les associations réunies au sein du Collectif ALERTE saluent, dans leur communiqué du 16 avril, les annonces du président de la République et du Premier ministre témoignant de la volonté des pouvoirs publics de « verser sans délai une aide exceptionnelle aux familles les plus modestes avec des enfants […] et [aux] étudiants les plus précaires ».

Elles regrettent toutefois que cette aide exceptionnelle, en focalisant sur les familles avec enfants et les allocataires du RSA, laisse de côté des catégories de personnes en situation de précarité, tout aussi touchées par la crise sanitaire : les personnes âgées bénéficiaires de l’ASPA (minimum vieillesse), souvent les plus impactées par la hausse de la facture alimentaire, tout comme les bénéficiaires de l’AAH, qui vivent majoritairement seuls et sont souvent dans des situations d’isolement, ainsi que l’ensemble des jeunes précaires de moins de 25 ans, étudiants ou non, qui ne peuvent pas bénéficier du RSA…

 

COVID-19 : le Collectif ALERTE adresse un lettre ouverte à Edouard Philippe - 06/04/2020

Le Collectif ALERTE, qui réunit les grandes associations et fédérations de lutte contre la pauvreté, a adressé, le 3 avril, une lettre ouverte au Premier ministre, pour que les plus précaires, frappés de plein fouet par la crise liée au COVID-19, ne soient pas oubliés des pouvoirs publics.

Face à l'urgence sanitaire, le Collectif propose un certain nombre de mesures concrètes à prendre immédiatement (instauration d'une prime exceptionnelle en faveur des allocataires des minima sociaux, création d'un fonds d'urgence d'aide au paiement des loyers, suspension des sanctions à l'encontre des allocataires de minima sociaux, accès aux soins pour tous.).

Par ailleurs, pour éviter que la crise sanitaire ne se transforme en crise sociale durable, le Collectif ALERTE demande, dès la sortie de crise, la mise en ouvre d'un plan de relance sociale ambitieux.

>>> Communiqué de presse et commentaire du Collectif ALERTE : Lire la suite

Coordination et animation du Collectif ALERTE national
Uniopss - 15 Rue Albert - CS 21306 - 75214 Paris cedex 13
Manon Jullien - 01 53 36 35 09 – mjullien@uniopss.asso.fr


Coronavirus : derrière la crise sanitaire, le drame social - 20.03.20

Alors que des mesures exceptionnelles ont été prises par le président de la République et le Premier ministre ces dernier jours pour faire face à l'épidémie de Covid-19 qui prend de plus en plus d'ampleur en France, les associations de solidarité réunies au sein du collectif ALERTE voient chaque jour émerger des dommages sociaux collatéraux, touchant de plein fouet les plus précaires.

Lire la suite 


Le Conseil d’État valide sans sourciller le fichage des mineur∙e∙s non accompagné∙e∙s - 7.02.20

Le Conseil d’État, dans une décision du 5 février, rejette le recours porté par nos organisations contre le décret du 30 janvier 2019 sur le fichier d’appui à l’évaluation de la minorité (AEM), refuse de reconnaître les atteintes portées aux droits des mineur·es non accompagné·es et fait ainsi primer la lutte contre l’immigration irrégulière sur les droits de l’enfant.

Lire la suite

 


ZOOM 2019

Contre la baisse des financements des Centres d’hébergement et de réinsertion sociale, les associations déposent un nouveau recours devant le Conseil d’État

Malgré les alertes répétées des associations, le gouvernement fait la sourde oreille et poursuit son plan d’économies drastiques sur les Centres d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS), structures les mieux qualifiées dans l’accompagnement et l’insertion des personnes sans domicile.

Communiqué de presse des associations  - Juillet 2019

 


 

Christophe Devys, nouveau Président du Collectif ALERTE

Le conseil d’administration de l’Uniopss a nommé, le 23 janvier 2019, Christophe Devys président du Collectif ALERTE, en accord avec le choix exprimé par les associations membres d’ALERTE. Christophe Devys prend la suite de François Soulage qui présidait le collectif depuis mai 2014.

Communiqué de presse

 

Actualités

Pauvreté : les moins de 25 ans parmi les plus fortement touchés

11 juin 2020

Pauvreté : les moins de 25 ans parmi les plus fortement touchés

« Le confinement et ses suites précarisent nombre de jeunes, étudiants ou non, qui ne peuvent plus répondre seuls à leurs besoins vitaux. Un phénomène dont l'ampleur n'a pas surpris les acteurs du secteur, mais qui est désormais perceptible par l'ensemble de la société. Pourtant, des solutions existent et pourraient changer la donne. »

Extrait de ASH – n° 3163 du 05/06/2020


Appel à projet enveloppe 2020 commissaire à la lutte contre la pauvreté région BFC

17 avril 2020

Appel à projet enveloppe 2020 commissaire à la lutte contre la pauvreté région BFC

Vous trouverez, ci-dessous, toutes les informations nécessaires et utiles pour répondre à cet appel à projet. Cette enveloppe d'un montant de 440 000 euros (dont 40 000 euros dédiés spécifiquement à l’axe formation des professionnels de la petite enfance) vise en priorité à accompagner les travaux menés au sein de vos GT.

Compte tenu de la crise sanitaire actuelle, le calendrier sera susceptible de modifications en fonction de l'évolution de la situation (date de clôture de l’appel à projet fixée à ce jour au 26 juin 2020). Vous pourrez également constater, dans ce contexte, qu'une priorité pourra être donnée aux projets pouvant accompagner la sortie de crise.


Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté

17 avril 2020

Évaluation de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté.

Retrouvez la Note d'étape », rapport du Comité d'évaluation de la stratégie, mars 2020.

 


Crise sanitaire – Premier bilan pour les personnes mal-logées

17 avril 2020

Un mois après le début de la crise, le Collectif des associations unies tire un premier bilan pour les personnes mal-logées.

==> Dossier de presse « Les oubliés du confinement » – 16 avril 2020

 

Toutes les actualités

Collectif Alerte National

L’UNIOPSS est à l’origine de la naissance d’ALERTE, et porte la parole d’une trentaine d’associations et de fédérations de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale depuis 1985, date de création de la Commission « Lutte contre la pauvreté et l’exclusion ».

Dès 1994, les URIOPSS sont à l’origine de la création, dans toute la France, de Collectifs ALERTE locaux.

Les collectifs ALERTE ont, depuis leur création, vocation à être des lieux :
- De partage pour optimiser les outils et les partenariats.
- D’interpellation.
- D’organisation de manifestation autour de sujets communs.

 

Découvrir le Collectif ALERTE National

Collectif Alerte BFC

Nos événements

Aucun événement n'a été trouvé

Aucun événement n'a été trouvé

Tous nos événements

Nos Membres

Résidences jeunes de l’Yonne

Résidences jeunes de l’Yonne
 16 boulevard Vaulabelle
   89000 Auxerre
03 86 52 45 38
Site web

contact@residences-jeunes-yonne.fr


Secours Catholique

Secours Catholique
 27 place Corot
   89000 Auxerre
03 86 52 68 46
Site web

comite.yonne@secours-catholique.org

DECOUVRIR NOS MEMBRES