alerte-bfc Collectif ALERTE Bourgogne Franche-Comté

hd_solidarite_f-stijepovic

A la Une

Contre la baisse des financements des Centres d’hébergement et de réinsertion sociale, les associations déposent un nouveau recours devant le Conseil d’État

Malgré les alertes répétées des associations, le gouvernement fait la sourde oreille et poursuit son plan d’économies drastiques sur les Centres d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS), structures les mieux qualifiées dans l’accompagnement et l’insertion des personnes sans domicile.

Communiqué de presse des associations  - Juillet 2019

 

 

Christophe Devys, nouveau Président du Collectif ALERTE

Le conseil d’administration de l’Uniopss a nommé, le 23 janvier 2019, Christophe Devys président du Collectif ALERTE, en accord avec le choix exprimé par les associations membres d’ALERTE. Christophe Devys prend la suite de François Soulage qui présidait le collectif depuis mai 2014.

Communiqué de presse

 

Décembre 2018 :

Un budget qui réduit le pouvoir d'achat des ménages précaires
Les mobilisations de ces dernières semaines traduisent la grande inquiétude d’une partie de la population française de voir son pouvoir d’achat diminuer, ou la colère de l’avoir déjà vu diminuer. S’il privilégiera toujours le dialogue social et civil pacifique, le collectif ALERTE partage cette inquiétude pour les ménages les plus modestes et précaires et rappelle que la transition écologique ne peut se faire sans justice sociale, tout comme la justice sociale ne pourra être durable sans transition écologique. Les projets de budget de l’État et de la Sécurité sociale pour 2019 prévoient des mesures qui réduiront le pouvoir d’achat des plus précaires, malgré le lancement de la stratégie de lutte contre la pauvreté - Communiqué de presse et note Alerte

 

Mineurs non accompagnés : d'abord des enfants
Les associations de solidarité appellent tous les acteurs de la protection de l’enfance, et plus largement tous les défenseurs des droits humains, à se mobiliser contre la création d’un fichier mettant à mal le droit des enfants.
Communiqué de presse de l'Uniopss

Fichage des enfants et adolescent∙e∙s non accompagné∙e∙s : le gouvernement doit renoncer à son projet de décret
Deux mois après la création d’un fichier national biométrique des mineur⋅e⋅s non accompagné⋅e⋅s (MNA) par la loi « Asile et Immigration », 10 organisations rendent public le projet de décret d’application préparé par le Ministère de l’Intérieur. Ce texte confirme nos craintes et en suscite de nouvelles. Au motif annoncé dans ce projet de décret de « mieux garantir la protection de l’enfance et de lutter contre l’entrée et le séjour irréguliers des étrangers », le ministère de l’Intérieur propose un texte qui permettra aux départements de remettre en cause encore plus aisément la minorité des enfants qui sollicitent une protection et facilitera leur éloignement du territoire, sans égard pour le respect de leur vie privée et leur droit à une protection. Ces mineur∙e∙s sont ainsi considéré∙e∙s d’abord comme des migrant∙e∙s à expulser plutôt que comme des enfants à protéger.
Communiqué de presse et décret

 

Juillet 2018 :

Stratégie de lutte contre la pauvreté : la pauvreté n’attend pas !

Alors qu’Emmanuel Macron a préféré retarder les annonces et la mise en œuvre effective de la Stratégie de lutte contre la pauvreté au mois de septembre, les associations de lutte contre l’exclusion réunies au sein du Collectif ALERTE ont tenu à rappeler, par le biais d’un communiqué de presse publié le 8 juillet, que la pauvreté n’attend pas. Elles espèrent que le délai pris servira à proposer une stratégie ambitieuse visant à ne laisser personne de côté.

Près de 4 mois après la fin de la vaste concertation lancée pour élaborer une stratégie de lutte contre la pauvreté, Emmanuel Macron a encore reporté les annonces visant à mettre en œuvre cette stratégie, prévues initialement en avril.

Dans un communiqué de presse publié le 8 juillet, le Collectif ALERTE, animé par l’Uniopss, espère que ce délai permettra d’aboutir à une stratégie à la hauteur des besoins des 9 millions de personnes vivant aujourd’hui sous le seuil de pauvreté. Elle devra pour cela leur apporter les moyens de vivre dignement et d’accéder pleinement à leur citoyenneté, en conjuguant des aides monétaires simplifiées et revalorisées, un accompagnement social et professionnel renforcé et des opportunités d’emploi et de logement. Cela implique notamment une recentralisation du financement du RSA et une meilleure articulation des interventions sur les territoires entre État et collectivités territoriales. Cette stratégie ne devra pas oublier certains publics très fragilisés tels que les jeunes de moins de 25 ans, les jeunes sortants de l’aide sociale à l’enfance, les mineurs non accompagnés, les personnes à la rue mais également les chômeurs de longue durée.

Selon ALERTE, il est du devoir de notre société de proposer des conditions de vie décentes et des réelles opportunités d’émancipation à ceux d’entre nous qui souffrent le plus. Le Collectif attend donc que le président de la République adopte au plus vite une stratégie ambitieuse. Pour les 9 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté, dont 3 millions d’enfants, le temps presse.

Retrouvez le communiqué de presse du Collectif Alerte national

Mai 2018 :

Pauvreté : l’Uniopss milite pour une stratégie ambitieuse !

Alors qu’Emmanuel Macron a présenté, le 22 mai dernier, ses mesures en matière de Politique de la ville et qu’Agnès Buzyn a annoncé le dévoilement de la Stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes pour début juillet, le Collectif ALERTE souligne par la voie d’un communiqué de presse diffusé le 24 mai, la nécessité de mettre en place rapidement une véritable stratégie, à la hauteur des enjeux.

« Lutte contre la pauvreté : ne faisons pas l’économie d’une stratégie ambitieuse ! » : voici le titre particulièrement clair du communiqué de presse du Collectif ALERTE diffusé le 24 mai dernier. Quelques semaines avant l’annonce de la Stratégie du gouvernement de prévention et de lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes, le Collectif, animée par l’Uniopss, souhaite en effet que le gouvernement tienne compte de la concertation lancée le 17 octobre dernier. Pour rappel celle-ci a impliqué « six groupes de travail auxquels ont participé des associations du Collectif ALERTE, mais aussi des acteurs institutionnels, des parlementaires, des représentants d’élus locaux et des personnes en situation de précarité ».

Les 110 propositions concrètes issues de cette concertation portent notamment sur l’accueil des jeunes enfants de familles en situation de précarité, le soutien à la parentalité, la création d’un parcours d’accompagnement assorti de ressources dès 18 ans, la simplification et la revalorisation des minima sociaux, l’accès aux droits, à l’emploi, le logement et à la santé notamment par la fusion de prestations d’assurances maladie.

« L’ensemble de ces propositions dessinent une stratégie de lutte contre la pauvreté que nous voulons innovante, complète, ambitieuse, développant des expérimentations et apportant des solutions aux personnes en situation de précarité sur tout le territoire… » Les associations réunies au sein du Collectif ALERTE attendent donc du gouvernement qu’il s’en saisisse.

Accédez au communiqué de presse de l’Uniopss

 


15/03/2018 - Rapports "Pauvreté des enfants et des jeunes" 

Suite à la concertation sur la pauvreté des enfants et des jeunes : les groupes de travail ont rendu leurs propositions. Retrouvez ci-dessous le rapport remis à la Ministre Agnés Buzyn et à Olivier Noblecourt, délégué interministériel, ainsi que les 5 autres rapports qui ont été rendus public.

"Éradiquer la pauvreté des enfants", rapport remis le 15 mars à la ministre Agnès Buzyn et au délégué interministériel Olivier Noblecourt pour alimenter la stratégie de lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes.

Cinq autres rapports ont également été rendus :

"Prévenir la vulnérabilité des jeunes et favoriser leur insertion",

"Développer l’accompagnement global et les leviers de prévention de la pauvreté",

"Accès aux droits et aux services, lutte contre le non-recours",

"Un accompagnement renforcé dans la lutte contre l’exclusion",

"Piloter la lutte contre la pauvreté à partir des territoires".

Actualités

Conférence Régionale des Acteurs – Bourgogne Franche-Comté

5 août 2019

Le 11 juillet dernier, l'IRTESS accueillait la Conférence Régionale des Acteurs. Une très grande mobilisation en Bourgogne Franche-Comté. Salle comble avec plus 250 acteurs qui fait écho aux conventions de la #StrategiePauvrete signées par la totalité des départements.

Lors de cette journée, les différents groupes de travail régionaux de Bourgogne Franche-Comté ont fait une restitution de leur travail. Chaque groupe a insisté sur l’indispensable nécessité de s’adapter aux réalités territoriales pour la réussite de la stratégie.

Table ronde sur la participation des personnes concernées, sujet majeur de la stratégie pauvreté ! “Rien ne peut se faire, rien ne peut changer, sans la participation des personnes concernées”


Lutte contre les exclusions – 2019

7 février 2019

Le Centre de ressources DLA (CRDLA) social, médico-social et santé propose aux acteurs de l'accompagnement des structures privées non lucratives, une série de notes de contexte sectorielles. Ces éléments conjoncturels ont pour but d'apporter un premier niveau d'information sur les actualités du secteur, en donnant un éclairage sur les impacts potentiels pour les associations. Retrouvez ci-dessous une note sur le secteur de la Lutte contre les exclusions rédigée par les conseillers techniques de l’Uniopss – Février 2019

Sommaire :

Les Chiffres clés

Les enjeux d’accompagnement des associations :

  • La stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté
  • Les territoires au cœur de la mise en oeuvre de la stratégie
  • Actualités sur le logement

==> La note à télécharger


Le Logement d’Abord – Dijon – le 5 décembre 2018

7 décembre 2018

Le 5 décembre, une Journée d’échanges sur la mise en œuvre régionale du plan quinquennal pour le logement d'abord et la lutte contre le sans-abrisme a été organisée à Dijon (IRTESS Bourgogne).

“Logement d’abord” en Bourgogne Franche-Comté : Tous concernés !

M. Sylvain MATHIEU, Délégué Interministériel pour l'Hébergement et l'Accès au Logement (DIHAL) est intervenu lors de cette manifestation, ainsi que des élus municipaux et départementaux, des élus des offices bailleurs de logements sociaux, et M. Jacques LEGRAIN, administrateur Union Sociale pour l’Habitat Bourgogne.

Des tables-rondes ont été organisées sur les thématiques suivantes :


Conférence Régionale des Acteurs – Plan Pauvreté

7 décembre 2018

4 décembre – Dijon – IRTESS Bourgogne :

Une Conférence Régionale des Acteurs a été organisée, le 4 décembre, à Dijon, dans le cadre de la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté, sous l'égide de M. Olivier NOBLECOURT, Délégué Interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté.

L’URIOPSS Bourgogne Franche-Comté a participé à cette conférence : Catherine SERRE, Déléguée Régionale URIOPSS BFC et Virginie GRESSER, Directrice de l’IRTS Franche Comté ont animé l'atelier « Travail social » : Accès aux droits, accueils sociaux, data mining, participation …

Toutes les actualités

Collectif Alerte National

L’UNIOPSS est à l’origine de la naissance d’ALERTE, et porte la parole d’une trentaine d’associations et de fédérations de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale depuis 1985, date de création de la Commission « Lutte contre la pauvreté et l’exclusion ».

Dès 1994, les URIOPSS sont à l’origine de la création, dans toute la France, de Collectifs ALERTE locaux.

Les collectifs ALERTE ont, depuis leur création, vocation à être des lieux :
- De partage pour optimiser les outils et les partenariats.
- D’interpellation.
- D’organisation de manifestation autour de sujets communs.

 

Découvrir le Collectif ALERTE National

Collectif Alerte BFC

Nos événements

Aucun événement n'a été trouvé

Aucun événement n'a été trouvé

Tous nos événements

Nos Membres

Plie de l’Auxerrois

Plie de l’Auxerrois
 Le Phare, 8 Avenue Delacroix
   89000 Auxerre
03 86 42 00 60
Site web

mdavy-plieauxerre@mdeauxerrois.com


Association Charles de Foucauld

Association Charles de Foucauld
 2 av. Aristide Briand
   89130 Toucy
03 86 74 35 39

charles.de.foucauld@wanadoo.fr

DECOUVRIR NOS MEMBRES